header

La Chambre (noire) – Polaroid

Un spectacle, une exposition d’images inédites, des conférences & des visites, un film de Jean Eustache :
La Chambre (noire) – Polaroid vous fait découvrir la photographe & écrivain Alix Cléo Roubaud

Ce spectacle s’attache particulièrement à présenter la photographe, dans son travail de création et de ré?exion photographiques.
Il donne accès aux photographies d’Alix par la projection et l’incrustation de ses images, et met en valeur l’artiste, brillante quoique minée par un asthme paralysant.
Il traite avec générosité et légèreté des quatre dernières années de la vie d’Alix Cléo Roubaud, entre mariage heureux et solitude double de la maladie et du métier de photographe.

Aujourd’hui, bientôt trente ans après sa mort, l’oeuvre d’Alix Cléo Roubaud fait l’objet d’un regain d’intérêt.
La réédition du Journal en 2009 a permis au public de redécouvrir sa pensée et ses théories uniques sur la photographie.
Des donations ont été faites à d’importantes institutions et les photographies d’Alix Cléo Roubaud sont désormais entrées dans les collections du Centre Georges Pompidou, de la Bibliothèque nationale de France, de la Maison Européenne de la Photographie, de la Bibliothèque de Lyon, du Musée des beaux arts de Montréal etc.

   Équipe artistique

Mise en scène : Julie Binot, assistée par Eric Massé
Conception et Interprétation : Béatrice Chatron
Voix off : Jacques Roubaud
Scénographie : Anouk Dell’Aïera
Création son : Marc Chalosse
Création lumière : Rosemonde Arrambourg
Création vidéo : Claire Fristot
Conseil artistique & scientifique : Hélène Giannecchini
Construction : Vincent Chassaing
Conception & Direction artistique : Béatrice Chatron & Olivier Papot

   Partenaires

Résidences et co-productions : Cour des 3 Coquins, Ville d’Issoire, Petit Vélo, Pays de Gentiane, Pays de Pierrefort, Théâtre d’Aurillac
Subventions : Ville de Clermont-Ferrand, Conseil Général 63, Conseil Général 15, Conseil Régional Auvergne,
DRAC Auvergne
Mécénat : ISS Clermont-Ferrand, Revue AREA
Avec le soutien du TRANSFO et du Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac, et de Jacques Roubaud pour son prêt des photographies. Nous remercions les éditions du Seuil qui nous ont permis de créer le spectacle à partir du Journal 1979-1983 d’Alix Cléo Roubaud.
Nous remercions particulièrement Jacques Roubaud sans qui ce projet n’aurait jamais été possible.

    La Chambre (noire) – Polaroid en quelques dates

Théâtre Le Petit Vélo &Cour des Trois Coquins (Clermont-Ferrand), Théâtre de la ville & Musée d’Art et d’Archéologie (Aurillac), Théâtre du Verso & le Chok Théâtre (Saint-Etienne), Festival Les Bravos de la Nuit (Pélussin), Institut Français, Literatur Nacht (Mayence, Allemagne), Centre Culturel Le Bief (Ambert), Théâtre La Passerelle (Pont de Menat), Théâtre Onyx & Espace des arts(Saint Herblain), Galerie Area (Paris), Festival d’art contemporain Ostrale (Dresde, Allemagne)
Institut Franco-Portugais de Lisbonne & Festival de l’Almada (Portugal), etc.

Presse

« Sobre et magistral »? La Montagne, 22/05/09
«Dans son spectacle La Chambre (noire), inspiré du journal d’Alix Cléo Roubaud, Athra & Cie restitue son univers mental et photographique, la contradiction entre un amour conjugal heureux et un mal de vivre inguérissable, entre un incessant besoin d’écrire et un refuge vital dans le silence de la photo…» ?La Montagne, 5/11/09

« Alix Cléo Roubaud, artiste photographe dont l’oeuvre, qui émerge 25 ans après sa mort, emporte tout par sa violence poétique et sa lucidité. La figure d’Alix, incarnée dans sa complexité par Béatrice Chatron, porte avec elle cette charge d’ambivalence : l’ancrage physique de la photographie, celui de l’instantané de réel tatoué sur le tirage… Jeu et scénographie, composés en strates, en niveaux de lecture, ont épousé ces secousses, entre projections photographiques et filmiques, jeu scénique et voix off…»? La Montagne, 9/11/09

« Un quart de siècle, c’est le temps qu’il aura fallu pour que sorte de l’ombre l’oeuvre photographique d’Alix Cléo Roubaud… Une somme de tirages arrachée à l’oubli grâce au projet de la compagnie clermontoise Athra, initié il y a deux ans, en étroite collaboration avec le poète et mathématicien Jacques Roubaud, mari de l’artiste… « Et puis il y a eu ce coup de téléphone de la compagnie qui a été une surprise totale. J’ai été séduit par cette idée de mise en scène du Journal d’Alix et d’exposition de ses tirages » (Jacques Roubaud)… L’adhésion au triptyque de la compagnie clermontoise s’est donc posée comme une suite logique. Il a même bénéficié du concours de l’écrivain « oulipien » pour apporter une épaisseur supplémentaire sur scène, grâce à une voix off. L’exposition, elle, donne à voir l’artiste et la femme sous divers angles… Facétieuse et inspirée dans le court-métrage de Jean Eustache Les Photos d’Alix. Un Kaléidoscope noir et blanc pour approcher la complexité d’Alix Cléo Roubaud sous une nouvelle lumière, en clair-obscur.»? La Montagne, page Magazine, 22/11/09

? Fiche technique du spectacle disponible sur demande ?

RETOUR AUX CREATIONS

Photographies du spectacle

© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez