header

La Chambre (noire) – Panoramique

La Chambre (noire) – format panoramique s’attache à rendre compte de l’univers mental et photographique d’Alix Cléo Roubaud, artiste photographe majeure morte trop tôt.
Cette version est conçue pour les théâtres (fond de scène nu, espace scénique idéal : 12X9m).

La scénographie est construite sur trois plans successifs : de la planche contact grandeur nature à une première ouverture sur le lointain, puis l’immensité vide et muette laissée par sa mort. Elle met l’accent sur les longues heures passées dans sa chambre solitaire à force d’une maladie qui contamine son Journal et sa production photographique. Cette forme, très cinématographique, donne à voir Alix Cléo Roubaud en proie à ses démons, et se laissant happer lentement par la maladie et la mort sous le regard bienveillant et rassurant d’un Jacques Roubaud aimant et impuissant.
La lumière s’inspire des photographies, toute en ombre, en noir, en blanc, en sur- ou sous-exposition.
Certaines scènes du spectacle sont la citation exacte de certaines photos présentées dans l’exposition.
Le traitement sonore du spectacle reprend la musique et les bruits, en direct ou en différé, qui émanent du journal et qui sont diffusés en quadriphonie. C’est le témoin du monde extérieur qui retranche Alix dans sa solitude, une solitude remplie de mots ironiques, grinçants et toujours visionnaires.

   Équipe artistique

Conception : Béatrice Chatron
Adaptation & Mise en scène : Julie Binot, assistée par Eric Massé
Interprétation : Béatrice Chatron, Alain Claudinon (silhouette), Jacques Roubaud (voix off)
Scénographie : Anouk Dell’Aïera
Création sonore : Marc Chalosse
Création lumière : Rosemonde Arrambourg
Construction : Vincent Chassaing
Machinerie : Fabrice Coudert
Production & régie générale : Olivier Papot

   Partenaires

Production : athra & compagnie, Cour des 3 Coquins, Ville d’Issoire, Petit Vélo, Pays de Gentiane, Pays de Pierrefort, Théâtre d’Aurillac
Subventions : Ville de Clermont-Ferrand, Conseil Général du Puy-de-Dôme, Conseil Général du Cantal,
Conseil Régional d’Auvergne, DRAC Auvergne
Mécénat : ISS Clermont-Ferrand
Avec le soutien du TRANSFO, le Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac
Prêt des photographies : Jacques Roubaud.
Nous remercions les éditions du Seuil qui nous ont permis de créer le spectacle à partir du Journal 1979-1983 d’Alix Cléo Roubaud. Nous remercions surtout Jacques Roubaud sans qui ce projet n’aurait jamais été possible.

Presse

« Petit Vélo. Le journal d’Alix Cléo Roubaud efficacement mis en scène par Julie Binot.?La puissance d’un texte bouleversant porté par une scénographie sobre et magistrale : le chant d’amour et de mort d’une héroïne crucifiée. Il fallait cette mise en scène dévorante, saturée d’attente et de renoncement pour tendre le journal d’Alix Cléo Roubaud de ce voile létal et crépusculaire. Linceul d’ébène que l’héroïne lacère de mots glacés comme l’acier.» ?La Montagne, 11/10/07, Roland Duclos

? Fiche technique du spectacle disponible sur demande ?

RETOUR AUX CREATIONS

Photographies du spectacle

alix_photo-0
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez
© Jean-Louis Fernandez